Tel était l'ancien privilège de cette province; les ci-devant Etats se disaient les représentants département des mines; mais elle n'a fixé ni le nombre ni le traitement des employés de ce département.

Chate sex gardes con cam-48

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. Guux ET (Théodore), conseiller général de Gemozac, maire de Nieuil, juge au Tribunal de commerce, négociant, à Saintes. Dressée en présence de tous les chanoines, la charte originale reçut le sceau du chapitre et celui de Tévèque (n® XXV). — Charte-notice, [qui concerne Tacensement fait à Gadelon, seigneur de Pons, d’une terre située près de ses vignes. Baisse, commune de Marsais, canton de Surgères, arrondissement de Rochefort, 423.

A public domain book is one that was never subject to copyright or whose légal copyright term has expired. Gi BOUi N (Adolphe) , rue des Chanoines, à Saintes. llÉRAUD (l’abbé), curé de Saint-Saturnin-de-Séchaud. Mainier, abbé de Saint-Florent, auquel la demande en fut faite lors- qu’il visitait Féglise de Saint-Martin, n’osa pas répondre par un refus à un homme aussi puissant, mais il réserva une redevance annuelle de trois deniers avec la suzeraineté *de ladite terre, laquelle ne devait être aliénée à aucune église autre que celle de Saint-Florent. — Charte de Constantin le Gras, noble chevalier du château de Pons. Bois (Le), canton de Saint-Martin-de- Ré, arrondissement de La Rochelle, 428 429 433 Bois (Marie du), 233.-- (Pierre du), 203. Boisseguin (Le fief de), commune de Neuillac, canton d'Archiac, arrond.

Ces appointements s'élèvent à la somme de 40,800 li- (1) Bibliothèque nationale : Assemblée législative Dette publique, tome 9 octobre dernier, l'Assemblée nationale assigna à chaque département un certain nombre de vérificateurs des rôles, des.....finances.

Cette vérité a été sentie par tous les Français, et un même esprit anime aujourd'hui toutes les parties de -Louis Raimon-dis, chef d'escadre, et la perte qu'il a faite de son bras droit en comoattant pour la cause de la liberté......commandait en 1778, décrète qu'sera payé,§ar forme de gratification, sur les fonds à ce estinés par l'article 14 , la somme de 8,250 livres, en remplacement de deux pensions : l'une de 500 livres, et l'autre de 300 livres, accordées .....de la Couronne, l'histoire, les fiefs et là généalogie, qu'il a recueillis à grands frais et remis à la bibliothèque -Louis Raimondis^ chef d'escadre, et la perte qu'il a faite de son bras droit en combattant pour la cause de la liberté ......mmandait en 1778, décrète qu'il lui sera payé, par forme de gratification, sur les fonds à ce destinés par l'article 14 -Louis Rai-mondis, chef d'escadre, et la perte qu'il a faite de son bras droit en combattant pour la cause de la liberté......mmandait en 1778, décrète qu'il lui sera payé, par forme de gratification, sur les fonds à ce destinés par l'article 14 , la somme de 8,250 livres, en remplacement de deux pensions : l'une de 500 livres, et l'autre de 300 livres, accordées .....de la Couronne, l'histoire, les fiefs et la généalogie, qu'il a recueillis à grands frais et remis à la bibliothèque 28 juin 1776, en considération de ses services seuls, relatifs à la Corse, et qui, selon ledit sieur de Valccoissarit, ......fférentes époques audit sieur de Valcroissant. de Ver-gennes,date et 1791, aux pensionnaires nés en 1715 et dans les années précédentes, dénommés dans les trois états décré= tés par l'A.....fixées pour leur tenir lieu de nouvelles Eensions : et il leur en sera expédié de nouveaux revets par le commissaire et 1791, aux pensionnaires, nés en 1715 et dans les années précédentes, dénommés dans les trois étals décrétés par l'As......t fixées pour leur tenir lieu de nouvelles pensions ; et il leur en sera expédié de nouveaux brevets par le commissaire genre humain.

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file – a reminder of this book’s long journcy from the publisher to a library and finally to you. L’abbé Guillaume et son chapitre lui en accordent cinq setiers, moitié froment et moitié méture ; ce qui est constaté en pré- sence de cinq témoins. Après les en avoir fait mettre légalement en posses- sion par le vénérable Ranulfe, évêque de Saintes, Guillaume ajoute à sa donation : 1° tout le bourg avec ses habitants, sauf son droit de justice et de suzeraineté, duquel sont exemptés toute la famille des moines et l’un des anciens bourgeois de l’église ; 2° son tiers dans toutes les dîmes de la paroisse ; 3° le tiers d’un moulin avec le pré qui lui est contigu ; 4° le droit de prendre dans son bois ce dont les moines auront besoin (mais sans rien donner ni vendre), et celui d’y faire paître leurs porcs ; 5° sa culture adjacente à l’église de Notre-Dame dudit lieu. — Charte-notice contenant la donation m extremis faite à Tabbaye de Saint-Florent par Jean, frère d’Osten, seigneur de Taillebourg, de la terre labourable qu’il possédait, en commun avec Constant, Baudry et Bertrand de Varaize, dans la chàtellenie de Soubise et la paroisse de Saint-Nazaire, l’usufruit étant réservé à sa femme Pétronille. Henricus, Dei gratia Xanctonensis episcopus, venerabîlibus et karissimis in Ghristo amicis Mainerio abbati et conventui beati Florentii Salmurensis, salutem et sincère vinculum cari- tatis.

Usage guidelines Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. En tête de la pièce, on voit que le prêtre, simple gagiste du prieur, n’avait pour tout droit que sa subsistance et était, comme on l’a dit depuis, à la portion congrue (n® XXX). Ces donations furent faites à trois époques différentes, en présence de témoins, parmi lesquels sont nommés Hugue, premier prieur d*Usseau, et Barthélemi, qui lui succéda (n« XXXI). — Charte de Guillaume, par la per- mission divine comte d’Angoulême, contenant donation à Arnaud, prieur d’Usseau, et à ses successeurs, de tous ses droits sur la dîme dudit lieu, dont il s’est dessaisi entre les mains du sage et pieux Bernard, évêque de Saintes, devant le crucifix de Saint-Martin de Pons et en présence de notables témoins. Après la mort de Jean, sa veuve et son fils viennent à Taillebourg, chez le seigneur Osten, où ils confirment tous trois la donation susdite à Aimon, moine de Saint-Florent, en lui remettant une courroie à laquelle chacun venait de faire un noeud (n« XXXIV). Justis postulantium desideriis celerem prebere tenemur assensum, et vota que a rationis tramite non discordant e Sectu prosequente complere. We encourage the use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. – xu — Fellmann (l’abbé Auguâtin), curé d’Echebrune. Frappier (Paul), membre de la Société de Statistique, rue des Aires, à Niort. Hac igitur consideratione, tam fidelibus presentibus quam futuris notifi- care decrevimus quod gestum est inter monachos Sancli Flo- rentii et monachos Sancti Stephani Beaniensis. Maintain attribution Tht Goog X’S « watermark » you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find additional materials through Google Book Search. Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Habebant enim monachi Sancti Stephani ecclesiam quamdam, que Bonialis Duncupatur, justa Pontem sitam. Featured All Texts This Just In Smithsonian Libraries FEDLINK (US) Genealogy Lincoln Collection Additional Collections e Books & Texts Top American Libraries Canadian Libraries Universal Library Community Texts Project Gutenberg Biodiversity Heritage Library Children’s Library Open Library Bibliothèque de Sciences Po Featured All Video This Just In Prelinger Archives Democracy Now! Hospi TELDE Lhohandie (Mouval), secrétaire-archiviste de la com- mission départementale de la Gironde , à Bordeaux. Inquinbert (Georges), docteur en droit, avocat, à Saintes. – xra — Jbah (Amédée), greffier de la justice de paix, à Saint-Pierre d’Oleron. Kbryiler (René), A Q, ingénieur, à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure). De leur côté, les religieux admettent les chanoines au bénéfice de la confraternité spirituelle et temporelle de leur abbaye, leur pro- mettent une hospitalité honorable quand ils viendront à Saumur, s’engagent à leur donner Thabit monacal s’Us le demandent ; enfin -27-’ ils devront célébrer, pour les défunts chanoines, un anniversaire solennel et un trentain de messes chacun des premiers dimanches de carême. Occupy Wall Street TV NSA Clip Library TV News Top Animation & Cartoons Arts & Music Community Video Computers & Technology Cultural & Academic Films Ephemeral Films Movies Understanding 9/11 News & Public Affairs Spirituality & Religion Sports Videos Television Videogame Videos Vlogs Youth Media Featured All Audio This Just In Grateful Dead Netlabels Old Time Radio 78 RPMs and Cylinder Recordings Live Music Archive Top Audio Books & Poetry Community Audio Computers & Technology Music, Arts & Culture News & Public Affairs Non-English Audio Podcasts Librivox Free Audiobook Radio Programs Spirituality & Religion Pirate Parties International Featured All Software This Just In Old School Emulation MS-DOS Games Historical Software Classic PC Games Software Library Internet Arcade Top MS-DOS Software Sites Tucows Software Library Shareware CD Community Software DOOM Level CD Magnavox Odyssey 2 Console Living Room Bally Astrocade Vintage Software Atari 2600 Vectrex Sega Genesis Sega Game Gear Atari 7800 Featured All Image This Just In Flickr Commons Occupy Wall Street Flickr Cover Art USGS Maps Metropolitan Museum Top NASA Images Solar System Collection Ames Research Center Brooklyn Museum Toggle navigation ABOUT CONTACT BLOG PROJECTS DONATE HELP TERMS JOBS VOLUNTEER PEOPLE Sign In Skip to main content See other formats Full text of « Archives historiques de la Saintonge et de l’Aunis » Google This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world’s bocks discoverablc online. Huo N DE l’Étang (François-Nicolas), juge honoraire, à Chanicrs. JOLY D*Auss T (Denis), conseiller général, président de la Commis- sion du phylloxéra, àCrazannes, par Saint-Porchaire. Jo LY d’Aussy (Alexandre), inspecteur des contributions indirectes, à La Rochelle. Pareilles cérémonies auront lieu à Saintes, pour les moines décédés, le lendemain de la Saint-Florent, au mois de mai. Ainsi les cas prévus par le traité de 1756, où nous sommes obligés de fournir à premier tableau est facile à saisir.